vendredi 25 avril 2014

Ava préfère l'amour de Maïté Bernard


Présentation
Ava va devoir affronter sa mère, bien décidée à l’emmener avec elle en Espagne pour veiller sur elle, mais notre jeune héroïne ne l’entend pas de cette oreille… Bien des mystères sont à éclaircir : pourquoi la mère d’Ava a-t-elle peur pour elle ? Que s’est-il passé dans la jeunesse de Victoire ? Pourquoi Ava n’est-elle pas la consolatrice attendue ? Toutes ces questions sont mener Ava sur la petite île d’Aurigny, et plus précisément dans cette crique qui fut le théâtre d’un drame qui a affecté la vie de la mère d’Ava pour toujours. On y croise des fantômes particulièrement cruels, qui ne veulent aucun bien à Ava, loin s’en faut…

Mon avis
Enfer et damnation, il va falloir que je patiente jusqu’à 2015 pour avoir la suite (et la fin) des aventures d’Ava, alors que ce tome 4  se clôt sur un départ insupportable (chut !)… Le tome 3 m’avait laissée sur une révélation fracassante et sur un joli cliffhanger (re-chut !), je me suis donc jetée sur le tout frais tome 4, que j’ai dévoré. Il se pourrait bien qu’Ava ne soit pas la consolatrice attendue, logique, mais reste à comprendre pourquoi celle qui devrait endosser ce rôle refuse obstinément d’assumer sa condition. Si Ava avait déjà eu affaire à des fantômes aux mauvaises intentions, cette fois, elle va en croiser de bien redoutables encore, et pire, l’un d’entre eux, le dangereux meneur d’une bande de fantômes asservis, va s’opposer à Harald, avec une puissance égale, ce qui n’est pas peu dire… N’allez pas croire cependant que ce volume est entièrement sombre, il y a toujours ces moments de légèreté, de douceur, qui font que l’on s’attache à cet univers, mais il est vrai qu’il est un peu plus tendu et intense.
Quoi qu’il en soit, je suis toujours aussi emballée par la série, qui se renouvelle de volume en volume, sans ralentissement, sans temps mort. J’ai hâte d’avoir le final…



Maïté Bernard, Ava préfère l’amour, Syros, 2014.

2 commentaires:

Miss Cornelia a dit…

Moi, je viens de finir le 1er tome, je suis totalement sous le charme...quelle merveilleuse lecture, merci à toi, ô grande Tasha!

Tasha a dit…

Oui, hein, c'est bien... Contente que tu aimes!