vendredi 9 août 2013

Un avant-goût de la rentrée... en noir

Début août et déjà, bien sûr, on parle de la rentrée littéraire. J’avoue ne pas m’être penchée sur les parutions à venir, néanmoins j’ai fureté sur quelques sites d’éditeurs afin de savoir si des choses excitantes se profilaient côté roman noir. Je ne suis pas dans le secret des dieux et je me contente des informations données par les maisons d’édition, mais j’en ai déjà l’eau à la bouche.
Tout bêtement, quelques parutions en poche me réjouissent :
- Le bloc de Jérôme Leroy (Folio Policier) ; je n’ai pas encore lu la production pour adultes de cet auteur mais j’ai aimé les deux romans noirs pour ados que j’ai lus ;
- Nord de Frederick Busch (Folio Policier), dans lequel on retrouve le personnage de Filles, chouette !

- un volume de la collection Quarto proposera les enquêtes de Marlowe, de Raymond Chandler, dans des traductions révisées ; alleluia !

Côté nouveautés, il y aura un nouveau Chainas, Pur ; le titre, accolé au nom de cet auteur précisément et dans cette collection (Série Noire, Gallimard) me semble très percutant, j’ai hâte !

Chez Rivages/Thriller, deux titres ont retenu mon attention :
- On ne joue pas avec la mort d’Emily St. John Mandel (bof, ce titre, non ?); mon avis était mitigé sur le premier roman paru en France, mais je n’ai pas oublié l’atmosphère, la puissance de l’écriture, et je pense que je me lancerai sans trop d’hésitations dans ce nouvel opus ;

- Né sous les coups de Martyn Waites, parfait inconnu pour moi mais le sujet m’accroche, une ville sinistrée, vingt ans après le désastre thatchérien, des vies brisées, j’ai très envie de découvrir ce roman noir !

Chez Gallmeister enfin, un roman de Bruce Holbert, Animaux solitaires : j’ai un a priori positif pour les choix de cet éditeur, celui-ci a éveillé ma curiosité.


Etant donné le retard que j’ai dans mes lectures noires, je ne me jetterai peut-être pas sur tous ces titres dès leur sortie, mais qui sait ? D’autant que certaines parutions sont d’ores et déjà annoncées en numérique, ce qui m’enchante.


Et vous, avez-vous repéré des parutions intéressantes ou restez-vous (avec sagesse) plongés dans les lectures estivales sans penser à la (lointaine) rentrée ?

2 commentaires:

Miss Cornelia a dit…

Repérés, désirés: le prochain Louise Erdrich dt j'ai tout dévoré avec passion et le prochain Victor del Arbol, la rentrée sera coûteuse, délicieusement coûteuse!

Tasha a dit…

Oui, en même temps c'est à peu près le seul truc sympa à la rentrée, alors... ;-)