jeudi 22 mai 2014

Mes journées de la BD à moi


Vendredi et samedi dernier, c'était la Journée de la BD dans les librairies... du moins celles qui participaient à l'opération. Il se trouve que j'ai fait une pause au bord de la mer, et j'ai commencé par quoi en arrivant dans cette station balnéaire? Ben par faire une halte dans une librairie BD, parce que j'aime la plage sous certaines conditions, l'une d'entre elles étant que je veux avoir à lire.
Je suis ressortie avec trois BD, dévorées dans le week-end.
Je lorgnais sur Un petit goût de noisette, de Vanyda, depuis sa sortie. Je suis un poil déçue. Le dessin est superbe et Vanyda s'y entend pour créer des atmosphères et de jolis moments de poésie. Cependant, quelque chose me laisse en dehors, comme pour la série Celle qui... (pourtant une réussite, je l'admets). J'ai du mal à vibrer pour les personnages, ici des jeunes adultes, et pour leurs histoires d'amour, leurs errements amoureux... En fermant l'album je me disais que j'étais trop vieille pour ça, alors que je peux m'enthousiasmer en lisant des romans pour ados. Bref, je ne sais ce qui me laisse sur le bord du chemin chez Vanyda, mais le fait est...

En revanche, je n'ai pas été déçue par Le Muret de Fraipont et Bailly. Cette fois, c'est un album très sombre, pas de légèreté dans cette trajectoire adolescente en forme de dérive. Le dessin n'est pas sans défaut, et on peut ne pas aimer sa raideur, sa noirceur, mais j'ai trouvé cela réussi, le dessin accompagne parfaitement la force du propos. Tout le monde n'était pas d'accord à la maison, à cause de la fin (chut!), jugée bâclée. Moi cela ne m'a pas gênée, je pense que certains choix de dénouement étaient une nécessité narrative, sauf à terminer dans le trash complet. Bref, l'album a répondu à mes attentes.

Enfin, la bonne surprise est venu de l'album de Jim et Mig, Un petit livre oublié sur un banc, que j'ai dévoré, happée par l'histoire, séduite par le dessin, alors que je l'avais choisi en attendant un album léger et même peut-être légèrement inconsistant. Contrairement à Un petit goût de noisette, cet album m'a saisie tout de suite, j'aime les personnages, le scénario me surprend. En revanche, j'étais persuadée que c'était une histoire complète et damned! c'est un premier tome, quelle horreur! J'ai hâte de lire la suite!!!




Il faut quand même que je précise que j'avais lu, il y a quelques semaines, une BD somptueuse, Un thé pour Yumiko, de Fumio Obata, qui m'a bouleversée à la fois par son graphisme et par l'histoire, délicate, subtile de cette jeune femme. Je relirai cet album, assurément, qui est déjà un de mes albums préférés de tous les temps.



Vanyda, Un petit goût de noisette, Dargaud, 2014.
Céline Fraipont et Pierre Bailly, Le Muret, Casterman/Ecritures, 2014.
Jim et Mig, Un petit livre oublié sur un banc, T01, Bamboo/Grand Angle, 2014.
Fumio Obata, Un thé pour Yumiko, Gallimard/Bayou, 2014. Traduit de l'anglais par Isabelle Troin.

4 commentaires:

éléa a dit…

Les deux premières bd me tente, par les titres et les dessins. Je note pour la biblio.

Tasha a dit…

Tu me diras, ce sont de chouettes lectures!

Moka a dit…

Il ne me reste que le Muret à découvrir dans ta sélection.

Tasha a dit…

Pas sans défaut mais rudement intéressant et très fort.